Sommaires

Sommaires des 14 cahiers Pierre d’Aumont de 2003 à 2017

Cahier n°1 page 39

2003 : Cahier Pierre d’Aumont numéro 1

Cahier n°1 page 392003 : Cahier Pierre d’Aumont numéro 1
Le mot du Maître de loge.
Qui était Pierre d’Aumont ?L’épée dans la symbolique chevaleresque.
La loge « Sincérité », de Stricte Observance (Bohème, 1745-1785).
L’Ordre de De Molay aux U.S.A.La fête de Saint-Hilaire à cause de l’acceptation des règles.Les Templiers, d’après Jacques de Vitry.La vie des loges : Foulques de Matas n°1.
Cahier n°2 page 8
Cahier n°2 page 8

2004 : Cahier Pierre d’Aumont numéro 2

Cahier n°2 page 82004 : Cahier Pierre d’Aumont numéro 2
Le mot du Maître de loge.Spécificité spirituelle de la Stricte Observance.
Cérémonie d’installation dans le degré maçonnique de Chevalier Templier de Jérusalem et de chevalier Hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem, de Palestine, de Rhodes et de Malte.Graal et Tradition primordiale.L’assiduité en Franc-maçonnerie.
Hugues de Payns et la Stricte Observance.Prières de Templiers réformés.
La vie des loges : Jacques de Molay n°2.Les derniers moments de Jacques de Molay, d’après l’Histoire des Templiers (1805).
Introduction à l’héraldique et à sa réalité symbolique.
L’héraldique des Dames Chevalières de l’Ordre ou Equitissae.
Cahier n°3 quatrième de couverture
Cahier n°3 quatrième de couverture

2005 : Cahier Pierre d’Aumont numéro 3

Cahier n°3 quatrième de couverture2005 : Cahier Pierre d’Aumont numéro 3
Le message du Grand Prieur et du Maître de loge.
La Stricte Observance d’hier et d’aujourd’hui.Franc-maçonnerie et ésotérisme chrétien.Le rite de Mélésino et le grade de Grand Prêtre des Templiers ou Magnus Sacerdos Templarium.
Un grade méconnu : Sublime Ecossais ou Grand Pontife de la Jérusalem céleste, ou la Jérusalem céleste dans l’économie de la Stricte Observance.De quelques préjugés et abus de langage en Franc-maçonnerie (Anderson, bouddhisme, cathares, écossais, égrégore, exotérisme et religion).
Un « Catéchisme pour tous les maçons » (1774).Légende des Quatre Saints Couronnées.Le Liber Ensorum ou Livre des Epées, par le Grand Ensifer de l’Ordre et le Grand Maître Provincial.
Cahier n°4 page 27

2006 : Cahier Pierre d’Aumont numéro 4

Cahier n°4 page 272006 : Cahier Pierre d’Aumont numéro 4
Le mot du Grand Maître.Le message du Grand Prieur.
Le tracé du tableau de loge d’Apprenti et de Compagnon.
Les origines des tableaux des grades de Maître et de Maître Ecossais (ou Ecossais Vert) de la maçonnerie rectifie de Dresde.
Un rituel de la « Voie substituée » : Chevalier de l’Asie.
La Trinité Divine.
Alphabets secrets et hiéroglyphes du Régime Ecossais de Stricte Observance.
L’acte d’obédience du baron de Hund (n°6 des manuscrits du prince de Hesse).
Justification de l’Ordre des Templiers, par Jacques de Molay, dernier Grand Maître dudit Ordre ; adressée au Pape Clément V qui avait formé le dessein de réunir les deux Ordres Militaires, des Templiers et des Hospitaliers : environ l’an 1306. Ledit Grand Maître expose à Sa Sainteté les inconvénients qui en pourraient résulter.
Pour les sept fêtes de l’OrdreLa vie des loges : Saint-Martial N°4, à l’Orient de Limoges.
Cahier n°5 page 43
. Cahier n°5 page 43

2007 : Cahier Pierre d’Aumont numéro 5

Cahier n°5 page 432007 : Cahier Pierre d’Aumont numéro 5
Le mot du Grand Maître.
Le message du Grand Prieur.
Réception d’Apprenti (1775), fonds maçonnique Willermoz de Lyon.
Des spécificités du rituel de Lyon.
Les femmes et la Franc-maçonnerie, ou l’initiation maçonnique féminine.
Réflexions sur la maçonnerie d’adoption et les Obédiences féminines ou mixtes.
Ordre et sociétés mixtes androgynes.Héroïne de Jéricho, un grade androgyne de la maçonnerie anglo-saxonneSic Transit gloria mundi.Ecclésiaste (11, 7, 9 ; 12, 1-8).
La vie des loges : Charles de Hund aux Trois Colonnes n°5.
Cahier n°6 première page

2008 : Cahier Pierre d’Aumont numéro 6

Cahier n°6 première page2008 : Cahier Pierre d’Aumont numéro 6
Le mot du Grand Maître.
Le message du Grand Prieur.
Deux anciens rituels des maçons opératifs anglais.L’égrégore.
Le pavé mosaïque.
Le système de la Stricte Observance d’après J. H. E. Comte Le Couteulx de Canteleu.
La patente Von Hund.
L’héraldique des armoiries de la patente de Hund.
La vie des loges : Spica aurea n°6.
Cahier n°7 page 31
Cahier n°7 page 31

2008 : Cahier Pierre d’Aumont numéro 7

Cahier n°7 page 312008 : Cahier Pierre d’Aumont numéro 7
Le mot du Grand Maître.
Le message du Grand Prieur.Réception d’Apprentive de la loge égyptienne d’adoption (maçonnerie égyptienne de Cagliostro).
Les rites d’Adoption aux Etats-Unis d’Amérique.Un opéra maçonnique méconnu « La Reine de Saba », de Claude Gounod.
Le voyage de l’apprenti à la Stricte Observance.
Les Dames du Temple, mythe ou réalité ?Installation ésotérique du Maître de loge.
Une gravure cryptée de la Stricte Observance du dix-huitième siècle.La vie des loges : La Rose du Temple n°7.
Cahier n°8 première page
Cahier n°8 première page

2010 : Cahier Pierre d’Aumont numéro 8

Cahier n°8 première page2010 : Cahier Pierre d’Aumont numéro 8
Le mot du Grand Maître.
Le message du Grand Maître Provincial.
Grade du Chevalier du Phénix.
Rituel de Vrai maçon ou Académicien (1774).Les rituels de la Stricte Observance sont-il alchimiques ?
Les outils de la loge au grade d’Apprenti vus par un maçon opératif.
Symbolisme de la croix templière.La planche inachevée.La vie des loges : Saint Jacques aux Trois Coquilles n°8.
Cahier n°9 page 18

2011 : Cahier Pierre d’Aumont numéro 9

Cahier n°9 page 182011 : Cahier Pierre d’Aumont numéro 9
Le message du Grand Maître.Le mot du Grand Maître Provincial.
Double Grade : Général des Argonautes et Chevalier de la Toison d’Or.Grade des chevaliers de la Lune (dix-huitième siècle).
Histoire du Rite primitif et originel de Swedenborg (Discours de l’Orateur).
Le sens du sacré.A propos de la Jérusalem céleste.La vie des loges : La Rose de Jéricho n°9.
Cahier n°10 couverture extrait

2012 : Cahier Pierre d’Aumont numéro 10

Cahier n°10 couverture extrait2012 : Cahier Pierre d’Aumont numéro 10
Le message du Grand Maître.Le mot du Grand Maître Provincial.
Grade du Compagnon Fendeur adopté par la maçonnerie (dix-huitième siècle)Rituel des Fendeurs du Devoir.
Ni athée stupide, ni libertin irréligieux.
De l’Abraxas Panthée à l’Abraxas templier.
La croix et la bannière de Templiers.La vie des loges : Guillaume de Liège n° 10.
Cahier n°11 page 7

2013 : Cahier Pierre d’Aumont numéro 11

Cahier n°11 page 72013 : Cahier Pierre d’Aumont numéro 11
Le message du Grand Maître.
Le mot du Grand Maître Provincial.Le mot du Maître de loge.
Ordre ancien des Forestiers.
L’engagement.L’immortalité de l’âme.
Emmanuel Swedenborg, chercheur et mystique.
La vie de loges : Saint Martin de Tours n°11.
Cahier n°12 page 29

2015 : Cahier Pierre d’Aumont numéro 12

Cahier n°12 page 292015 : Cahier Pierre d’Aumont numéro 12
Le message du Grand Maître.
Le mot du Grand Maître Provincial.L’exhortation du Grand Prieur et Régent ad honorem de l’Ordre.La chevalerie des Dame.
Chevalière de la colombe (maçonnerie d’Adoption du dix-huitième siècle.
De la Fraternité.Les tracés régulateurs du tapis de loge.Le tracé au sol du Tapis de loge.L’ordre de Saint Thomas d’Acre.Emmanuel Swedenborg, franc-maçon.La Militia Christi ou une « revivification » de l’Ordre du Temple.Bref historique de la R. L. Foulques de Matas n°1 (1995-2015).La vie des loges : André de Montbard n°12.
Cahier n°13 dernière page

2016 : Cahier Pierre d’Aumont numéro 13

Cahier n°13 dernière page2016 : Cahier Pierre d’Aumont numéro 13
Le mot du Maître de la loge de Recherches.
Le mot du Grand Prieur.
Le mot du Grand Maître Provincial.
Le mot du Grand Maître Général.L’acte de renonciation du 21 août 1782.
La réalisation spirituelle de l’apprenti au rire de Stricte Observance.
Le traité entre les Directoires Ecossais de Stricte Observance de Lyon, Bordeaux et Strasbourg avec le Grand Orient de France de 1776.
La spiritualité de la Stricte Observance lors du Convent des Gaules de Lyon en 1778.
La sainte religion chrétienne.La fraternité au vue du rituel d’Apprenti du Rite Ecossais Rectifié.Propos pour la fête de Saint André.
Le cérémonial pour les banquets maçonniques au Rite Ecossais de Stricte Observance.
La maçonnerie des Dames.
Les tables de travail à la Stricte Observance.Réfectoire des frères Chevaliers.
La maçonnerie des Dames à Lyon en 1778.
Savoir et Connaissance ou la dualité du vocabulaire en maçonnerie.Instruction pour les habits et croix de la Strictes Observance.A l’aube de la Franc-maçonnerie allemande, l’empreinte française
Le pavé mosaïque.
Statuts des du Temple concernant les mœurs et la conduite.Délibération définitive du Directoire Ecossais du 25 avril 1777.Matricule de la Grande Maîtrise entre l’Elbe et l’OderLa croix du grade de Chevalier du Temple en 1754La croix du grade de Chevalier du Temple en 1774Brèves de plateau de Maître de ChaireBibliographieLa vie des loges : Spice Unica n°13
Cahier n°14 quatrième de couverture

2017 : Cahier Pierre d’Aumont numéro 14

Cahier n°14 quatrième de couverture2017 : Cahier Pierre d’Aumont numéro 14
Le mot de Maître de la loge de recherche.
Le mot du Grand Prieur.Le mot du Grand Maître Général.Aspects alchimiques des rituels dans l’Ordre de la Stricte Observance.
Petite histoire de la remise des rituels de Stricte Observance à Jean-Baptiste Willermoz en 1774 par le Baron Von Weiller à Lyon.T
empliers et francs-maçons : tentative d’explication des cérémonies maçonniques templières au regard des aspects de la Rose-Croix et du Jésuitisme.Forme d’installation pour les loges réunies,
Stricte Observance de Lyon 1774.
Contributions et arguties pour une étude de la Stricte Obervance : début et fin de la Stricte Observance.
Graal et tradition primordiale.Le trivium au sein des arts libéraux.La bienfaisance : réponse de Jean-Baptiste Willermoz à A Fascia.
La vraie maçonnerie d’adoption en 1787 vue par le frère Louis Guillemain de Saint-Victor.
La société de Jean-Pierre Beyerle ou « une société maçonnique idéale. »Grade de Chevalier de la vraie maçonnerie ou Hiram ressussité.Propos sur l’hexagramme flamboyant.Vies et Vicissitudes de la loge de Saint Jean « Amalia zur drei rosen. »
Texte tiré des notes du frère Michael Hansenbeck.L’ange dans la tradition chrétienne.
Maçonnerie des dames Turques de l’Asie.Bénédicité des maçons.
Bibliographie.La vies des loges : « Amalia aux Trois Roses » par le Maître de loge.