Articles

Blason de la loge chapitrale de recherche Pierre d'Aumont
[GLDRR]
Blason de la loge chapitrale de recherche Pierre d’Aumont
[GLDRR]

Loge de Recherche Pierre d’Aumont : Mot du Maître de loge

Les cahiers Pierre d’Aumont sont l’œuvre d’une équipe qui se passionne pour ce rite trop peu connu en France qu’est le Rite Ecossais de Stricte Observance mais aussi pour le Rite Ecossais Rectifié. A travers la recherche des sources, des documents originaux, nous préparons l’avenir en retrouvant les motivations réelles des fondateurs historiques de ces deux rites.

Il est vrai que malheureusement la recherche maçonnique hitorique ne suscite pas souvent l’enthousiasme des sœurs et frères francs-maçons. Il faut bien le savoir pour souvent le déplorer. Cela nous demande donc plus d’effort pour faire aimer la partie historique de l’Ordre et de la Franc-maçonnerie en général.

Il est vrai également que l’érudition fait peur et que le travail intellectuel historoique nous effraie, voir nous rebute. Dans le cadre de l’étude de la Franc-maçonnerie on ne saisit souvent pas l’importance de l’histoire dans la création d’un rite ou d’une obédience. S’il y a un ésotérisme maçonnique il faut que celui-ci soit également éclairé par l’histoire. On ne peut comprendre le monde qui nous entoure sans connaître l’histoire, les petites comme la grande. Comment comprendre Jean-Baptiste Willermoz si on ne s’attache pas à son histoire ? Comment comprendre la Stricte Observance si on ne s’attache pas à la vie de Karl von Hund ? Même si nous aimons vivre replié sur nous même, être entre nous, ne devons-nous pas nous ouvrir plus au monde qui nous entoure et à son histoire ? La Franc-maçonnerie doit être une sorte de savoir être, plus qu’un savoir faire. Ainsi un véritable franc-maçon doit toujours concilier sa pensée et son action qui en découle grâce aux vertus de son cœur et de sa connaissance. Il nous faut donc penser qu’un bon franc-maçon est celui qui à la capacité d’agir en homme de pensée et de penser en homme d’action.