Patente maçonnique accordée à Jean-Baptiste Willermoz

Patente originale en latin de Visiteur Général perpétuel de l'Ordre de la Stricte Observance pour le frère Bapt (ist)e du Dezert (Batistam ab Eremo), Chancelier de la deuxième province (Auvergne) en date du 11 mars 460 (22 mars) 1774.
[Musée et Bibliothèque de la Grande Loge Nationale Française]
Patente originale en latin de Visiteur Général perpétuel de l’Ordre de la Stricte Observance pour le frère Bapt (ist)e du Dezert (Batistam ab Eremo), Chancelier de la deuxième province (Auvergne) en date du 11 mars 460 (22 mars) 1774.
[Musée et Bibliothèque de la Grande Loge Nationale Française]

Patente originale en latin de Visiteur Général perpétuel de l’Ordre de la Stricte Observance pour le frère Bapt (ist)e du Dezert (Batistam ab Eremo), Chancelier de la deuxième province (Auvergne) en date du 11 mars 460 (22 mars) 1774.

Papier manuscrit, Deuxième moitié du dix-huitième siècle France

Il s’agit de la nomination de Jean-Baptiste Willermoz à cette fonction par le fondateur de la Stricte Observance le Baron von Hund, « Frater Carolus ab Ense », contresigné par le Baron de Weiler, « Frater Augustus a Spica Aurea » et le secrétaire de l’Ordre Carl-Henirich Ludwig Jacobi, « Frater a Stella fixa ».

Manuscrit sur papier avec les trois cachets à la signe des signataires. Mention au dos de la main de Willermoz : « reçu le 10 avril 1774 ».

Ce document exceptionnel présente un caractère historique unique, car il constitue le témoignage de l’introduction en France du Régime de la Stricte Observance, fondé par le Baron von Hund, qui allait devenir le Régime Ecossais Rectifié.

Musée et Bibliothèque de la Grande Loge Nationale Française